Accueil > FAQ > Quelles différences entre viticulture biologique et viticulture conventionnelle ? Pourquoi tous les vignerons ne sont-ils pas bio ?

Retour à la liste

Quelles différences entre viticulture biologique et viticulture conventionnelle ? Pourquoi tous les vignerons ne sont-ils pas bio ?

La bio, si c'était facile, ça se saurait, et tout les vignerons seraient en bio...
... oui mais quelles sont les difficultés à surmonter ? Quelle est la différence entre un vin bio et un vin conventionnel ?

La différence la plus évidente entre un vin bio et un vin conventionnel ? Les produits de traitement de synthèse, les désherbants et les engrais chimiques ne sont pas autorisés en viticulture bio :

  • Seuls le cuivre et le soufre permettent de lutter contre les maladies cryptogamiques, particulièrement agressives en façade atlantique. Cuivre et soufre agissent uniquement par contact et sont facilement lessivables par les pluies. Il sont employés à très faible dose, mais doivent être renouvelés plus souvent que les produits de synthèse.
  • La gestion de l'herbe requiert du matériel, une technicité importante et des temps de travaux beaucoup plus coûteux que le désherbage.
  • La gestion de la fertilité de la vigne est beaucoup plus complexe sans engrais chimiques.
    Il faut revoir la gestion agronomique des sols,  en particulier la préservation de la matière organique nécessaire pour offrir les conditions favorables à la vigueur et à l'équilibre de la plante.

Un autre volet, au delà de l'aspect technique, est le changement profond de l'organisation du domaine viticole :

  • L'adhésion de l'équipe du domaine est un prérequis, car le changement est profond.
    En particulier, il peut être nécessaire de travailler certains dimanches ou jours de fête pour protéger le vignoble des maladies.

    Les techniques sont différentes, il faut que toute l'équipe s'engage dans cette voie et se forme à ces évolutions.
  • La certification bio requiert la connaissance et l'application stricte de la réglementation, très évolutive.
    Le cahier des charges est complexe, la vigilance est de mise, et c'est chronophage, un manquement peut faire repartir à zéro...

Enfin il ne faut pas oublier le volet commercial et financier. Le coût de production du vin biologique est un peu plus élevé que celui du vin conventionnel :

  • les coûts de production à l'hectare augmentent (amortissement du matériel, temps de travaux, fertilisation).
  • les rendements sont souvent plus faibles en bio, il faut un vignoble bien équipé et en bon état pour se lancer.
  • les clients habituels du domaine ne sont pas tous prêts à accepter le surcoût lié au passage en bio, il est donc nécessaire d'anticiper.
  • Le parcours est long, il faut 36 mois pour valider la certification bio, matérialisée par le logo AB et l'eurofeuille.
    Pendant 3 ans, le domaine engage le
    s coûts de la bio sans la valorisation afférente.
    Les aides à la conversion ne compensent que très partiellement ces surcoûts.

Pour le cas particulier de notre domaine, la conversion bio se passe bien :

  • L'adhésion de l'équipe a nécessité de nombreux échanges en amont.
    Elle a été facilitée par les évolutions que nous avions engagées depuis de nombreuses années, concrétisées l'obtention du label "Haute valeur Environnementale" en 2018.
    Aujourd'hui, le personnel du domaine, aussi bien à la vigne qu'au chai ou au bureau, est heureux du parcours déjà effectué, et conscient du chemin qui reste à parcourir.
  • Les deux pemières années de conversion bio se sont bien passées, la maîtrise technique et réglementaire n'ont pas posé de problème majeur jusqu'à ce jour.
    La qualité des vins reste d'un très bon niveau, il est encore trop tôt pour voir l'impact de ce changement.
  • Nous arrivons au bout du parcours de conversion : les millésimes 2020 et 2021 sont étiquetés "produit en conversion vers l'agriculture biologique", le  millésime 2022 sera certifié "AB".
  • La grande majorité de nos clients fidèles nous encouragent et nous soutiennent dans cette aventure.
    Nous commençons à intéresser de nouveaux clients, professionnels ou particuliers, pour lesquels le label "AB" est important, voire indispensable dans leur acte d'achat.


Paiement sécurisé par Carte Bancaire
E-Transactions Crédit Agricole


Livraison gratuite en France métropolitaine
  dès 12 bouteilles commandées


Commandes expédiées depuis le domaine
par le vigneron : du vrai direct propriété !