Mai 082006
 

Le 8 mai, comme tous les ans, cérémonie au monuments au morts, suivi d’un apéritif offert par la commune. Désolant, j’ai dû me résoudre à boire de l’eau, pas un seul vin de la commune sur la table, mais uniquement des anisés et whiskies !

Même si Saint Laurent du Bois compte une dizaine d’exploitations viticoles pour deux centaines d’habitants, même si la viticulture est bien représentée au conseil municipal, nous avons pris la fâcheuse habitude de ne jamais mettre en avant les magnifiques vins de notre terroir lorsque les occasions comme celle-ci se présentent (repas des aînés, fête locale, sortie vélo, 8 mai, 11 novembre,…).

Pourquoi n’ai pas pu déguster aujourd’hui à l’apéritif une des bouteilles de blanc ou de clairet offertes quelques semaines plus tôt au comité des fêtes (ou celle d’un confrère) : habitude ? Snobisme ? Complexe vis à vis des voisins ? Manque de considération pour nos propres productions ?

J’ai proposé de demander à chacun de mes confrères d’offrir systématiquement 24 à 36 bouteilles de leur production, habillées avec leur étiquette (une autre fâcheuse habitude consiste à servir nos bons vins en cubitainers anonymes lors des repas de fête). Cela devrait suffire pour l’année.

Si nous réussissons à mettre cela en place, peut au moins les personnes de passage verront-ils des vignerons fiers de leur travail et heureux de le montrer ?

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.