Avr 232006
 

Aujourd’hui, les dégâts du gel du 8 avril se voient bien.

Nous avons de la chance cette fois-ci, les dégâts sont très limités, une seule parcelle de l’exploitation est touchée (Georget), et encore il ne s’agit que de quelques dizaines de pieds du bas de la parcelle.

Certains collègues, notamment sur les communes de Cantois et Ladaux, ont eu moins de chance, leurs merlots sont bien atteints.

Rien à voir toutefois avec le gel du 21 avril 1991 qui avait fait des dégâts considérables !

Les bourgeons sont nécrosés

Ici, on voit la limite entre la partie gelée (bas de la parcelle) et la partie intacte.

Quelques mètres, quelques dixièmes de degré font la différence.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)