Accueil > Vinification en blanc

Vinification en blanc

Les cépages blancs (sémillon, sauvignon et muscadelle) sont récoltés les premiers, en général vers le 10 septembre.

Des raisins blancs comme des grains d'or
 

Ils sont égrappés, puis encuvés une dizaine d'heures, pendant lesquelles le jus de raisins reste en contact avec les peaux : c'est la macération pelliculaire préfermentaire.

Les jus sont ensuite séparés des peaux (écoulage, puis pressurage) pour rejoindre leur cuve de débourbage.

Le moût clair obtenu après débourbage fermente à basse température (16 à 18°C), ce qui permet de préserver les arômes. En effet, c'est au cours de fermentation que les précurseurs d'arômes sont transformés en arômes.

Soutirage des vins blancs

L'élevage du blanc sur ses lies, avec de fréquents bâtonnages dès la fin de la fermentation, va permettre de structurer le vin et de stabiliser les arômes contenus dans les lies.

Au bout de 5 à 6 mois d'élevage, nos vins blancs sont collés et filtrés. L'opération de précipitation tartrique est la dernière phase avant la mise en bouteilles, généralement au début du printemps suivant la récolte.